A la Une : les activités jeunes publics

Ressources pédagogiques sur la déportation

Focus Jeunes publics

Carte postale ancienne du camp de concentration de Buchenwald. Collection privée.

La consultation d'une liste nominative des déportés de l'Ain est accessible en ligne depuis octobre 2012 sur le site internet www.memoire-deportation-ain.fr. Inédit et riche de nombreuses références historiques, ce site se développe grâce à l'implication des membres de l'association "Mémoire de la déportation dans l'Ain - Mémorial départemental de Nantua". Avec le soutien du Département de l’Ain, l’équipe de bénévoles a fourni un important travail de recherches documentaires et de collecte de documents publics et privés, s'appuyant notamment sur les sources d'archives, les recensements de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation et du Mémorial de la Shoah, et le lien actif entretenu avec les familles et descendants de déportés.

Ces données sur la déportation dans l’Ain constituent une ressource pédagogique exceptionnelle pour les enseignants souhaitant mener avec leurs élèves des projets pédagogiques sur la Seconde guerre mondiale et approfondir les parcours de déportation des victimes de l’Ain.

Les rafles et opérations punitives menées par l’occupant allemand ont profondément impacté la mémoire collective du département, notamment en raison de la violence de ces épisodes et du lourd bilan humain qui en résulta. Entre 1941 et aout 1944, plus de 1400 personnes ont été arrêtées et envoyées dans les camps nazis. Les victimes sont en grande majorité des hommes (97%), et seulement 562 ont survécu. Environ 100 personnes ont été déportées par mesure de persécution (parmi lesquelles les enfants juifs de la colonie d’Izieu) et 1300 par mesure de répression (résistants, communistes, raflés « au hasard » et victimes de représailles).

En savoir plus sur la Mémoire de la déportation dans l'Ain