Autres ressources

Spectacles, expositions et ressources documentaires autour du la Grande Guerre sont disponibles dans le cadre du centenaire 14-18

 (jpg - 47 Ko)

Un village bressan

 (jpg - 156 Ko)

Affiche du spectacle

Spectacle à la ferme du Sougey à Montrevel-en-Bresse du 7 au 24 juillet 2016

Spectacle nocturne en plein-air :
350 acteurs, figurants et bénévoles mobilisés pour 12 représentations évoquant l’histoire d’un village de Bresse pendant la Première guerre mondiale.

Aux joies simples de la vie d’antan succèdent les peurs, les angoisses, les chagrins, les larmes et le désespoir. Les femmes aidées par les enfants remplacent peu à peu les hommes dans toutes les tâches quotidiennes. Un monde nouveau va naître qui amorce l’entrée dans le 20e siècle .

En savoir plus sur le site de la ferme du Sougey


Vies tranchées

 (jpg - 117 Ko)

Affiche du spectacle

Dans le cadre des commémorations 14-18, Le Conseil départemental a fait appel à la Compagnie « L’Atelier du Réverbère » pour créer un spectacle sur la mémoire de la Première Guerre mondiale dans l’Ain : Vies tranchées. Il a été conçus à partir d’éléments réunis grâce au travail d’associations locales partenaires du projet.

Avant-première le mercredi 8 avril 2015 à 19 heures au Collège Victoire Daubié - Bourg en Bresse Production CG01, mise en scène par l'Atelier du Réverbère.

Une nuit de Saint Martin (11 novembre), deux ans après quatre années d'une impitoyable et interminable guerre, cette nuit-là, Mr le Maire pense au monument commémoratif qu'il inaugurera au matin, il égraine des souvenirs. Tandis que sur la place, des créatures invisibles à ses yeux, se livrent à d'étranges jeux. Il y a même un prisonnier-marionnette qui conte son histoire... Une fable onirique, à la fois terrible et joueuse. Autour d'un jeu de Petits Chevaux, les deux interprètent évoluent sur un plateau qui se charge de plus en plus de décors. Elles chantent, interprètent des musique d'époque au violon gourde ou sur l'obusophone et manipulent la "Rosalie" (baïonnette).

Public : adultes, accessible aux collégiens.
Entrée gratuite

Ce spectacle fait partie du dispositif « Mots en scène », consistant à cofinancer des spectacles organisés dans les bibliothèques partenaires du réseau départemental de lecture publique.


"Au chevet des poilus", une usine transformée en hôpital

 (jpg - 200 Ko)

Photo de l'exposition aux Soieries Bonnet

A l’occasion de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre, les collections départementales des Soieries Bonnet - Musée de l’industrie de la Soie à Jujurieux sont présentées à travers la focale historique de la Première Guerre mondiale.


Les Soieries Bonnet dans la Grande Guerre

Au fil de la guerre, plusieurs milliers de formations sanitaires vont éclore près du front dans la zone des armées et à l’arrière sur tout le territoire. Elles investissent bâtiments civils ou privés… Près de 80 établissements sont opérationnels dans l’Ain dont l’hôpital auxiliaire n°17 mis en place par la Croix-Rouge française dans l’infirmerie de l’usine-pensionnat des Soieries Bonnet à Jujurieux. Dirigé par la Société de Secours aux Blessés Militaires, administré par le Directeur de l’usine, cet établissement fonctionne pendant toute la guerre.


L’hôpital auxiliaire n°17 et la vie de l’usine

Plus de 10 000 documents d’archives, témoignages de poilus, objets, matériel et mobilier médical retracent le quotidien des malades et blessés et la gestion administrative de l’établissement en partie administré et financé par le Directeur de l’usine. A la faveur d’un réaménagement partiel de l’exposition permanente, un module retrace l’implantation de l’hôpital auxiliaire n°17 en activité aux Soieries Bonnet de 1914 à 1917 ainsi que la vie de l’usine textile en temps de guerre. Cette exposition présentée dès 2014 aux Soieries Bonnet s’appuie notamment sur la base de données « au chevet des poilus » autour des formations sanitaires dans l’Ain.


Animation culturelle et lecture théâtralisée

L’exposition est accompagnée d’une création artistique événementielle par une troupe professionnelle dans le cadre de la programmation culturelle 2014.
Il s’agit d’une lecture théâtralisée qui s’appuie sur un recueil de lettres et de récits rédigés entre 1914 et 1915 par 8 soldats blessés durant la Première Guerre mondiale et soignés à l’hôpital auxiliaire n° 59 de la Croix Rouge, situé dans des locaux lyonnais de l’usine C.-J. Bonnet.


Base de données "Jujurieux et la Grande Guerre"

À l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, des recherches ont été effectuées sur le personnel des Soieries Bonnet mobilisé, ainsi que l'ensemble des habitants de Jujurieux.  Le résultat a été compilé dans une base de données regroupant les 1200 noms des personnes de ce village confrontées à la Grande Guerre (militaires mobilisés, décédés par faits de guerre ou des suites, civils, pupilles de la nation, blessés de guerre et personnels des deux hôpitaux temporaires présents sur la commune, réfugiés, employés des usines locales, membres de familles ayant bénéficié d'allocations et d'aides diverses).

Base de données "Jujurieux et la Grande Guerre"


Borne interactive sur les formations sanitaires dans l'Ain

 (jpg - 187 Ko)

Carte de localisation des formations sanitaires 1914-1918

A l’occasion de la Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre, le site industriel textile des Soieries Bonnet à Jujurieux explore la thématique des formations sanitaires dans l’Ain durant la Première Guerre mondiale à travers la borne interactive « Au chevet des poilus ».


Les formations sanitaires dans l’Ain pendant la Grande Guerre

Au début de la guerre, l’Armée ne dispose pas encore d’un service de santé organisé et se trouve vite débordée face à l’afflux massif de malades et blessés. Pour pallier les moyens insuffisants, une mobilisation bénévole se met rapidement en place.

Sous l’égide de la Croix-Rouge, plusieurs milliers de formations sanitaires vont éclore près du front et à l’arrière sur tout le territoire. L’Ain porte secours aux Poilus dans près de 80 établissements.


La borne « Au chevet des poilus » dans l’exposition des Soieries Bonnet

La borne interactive « Au chevet des poilus » présentée dans le cadre du réaménagement de l’exposition aux Soieries Bonnet, propose un tour d’horizon des formations sanitaires de l’Ain durant le premier conflit mondial : leur implantation dans le département, leur typologie, l’état des lieux de la documentation pour chaque établissement : histoire et album photographique.


Exposition virtuelle "Des poilus photographient la guerre"

 (jpg - 226 Ko)

Affiche de l'exposition

L'exposition présente des photographies inédites et conservées aux Archives départementales, réalisées par des soldats de l'Ain, photographes amateurs. Les nouvelles techniques photographiques deviennent moins coûteuses et les appareils, plus légers, peuvent être transportés par les soldats jusque dans les tranchées. Les photos documentent essentiellement la vie quotidienne des soldats, hors des temps de combat, et les conséquences de la guerre.


La guerre photographiée par les soldats

L'exposition se compose de 5 parties (la photographie, l'avant-guerre et la mobilisation, le front, l'arrière et l'après-guerre) et de plus de 110 documents. Elle présente des photographies de soldats, loin des clichés officiels de l'armée, mais aussi des cartes postales et des extraits de la presse, qui permettent d'évoquer le contexte.


Des soldats, photographes amateurs

Les auteurs principaux de ces photographies sont :

  • Eugène Forgeot, vétérinaire départemental de l’Ain, mobilisé dans une unité d’artillerie
  • Louis Dubois, sergent téléphoniste au 23e Régiment d'infanterie
  • Henri Franck, médecin militaire, tué en août 1915 alors qu’il soignait des blessés.

"Troubade revient de guerre"

 (jpg - 163 Ko)

Composé dans le style de la Commedia dell’ Arte, ce spectacle est joué dans un espace circulaire qui abolit la frontière avec le public. Le propos du spectacle est universel, et pourtant, il est basé sur des faits historiques précis et attestés : le parcours du 133e Régiment d’Infanterie de l’Ain.

Troubade est un poilu ordinaire. Par des métaphores insolites et malicieuses et des anecdotes authentiques étonnantes, il incarne la bataille, la faim, la misère, la peur ou encore la débrouillardise.

Ce spectacle fait partie du dispositif « Mots en scène », consistant à cofinancer des spectacles organisés dans les bibliothèques partenaires du réseau départemental de lecture publique.


Les monuments aux morts dans la base de données "Mémoire de pierres 1914-1918"

 (jpg - 157 Ko)

Monument aux morts de Confrançon

A l’occasion du 80e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, la direction des Musées départementaux a réalisé avec l’aide des 419 communes, une enquête portant sur les monuments commémoratifs des villes et villages de l’Ain. Cette enquête, matérialisée par le CD-Rom «« Mémoire de pierres 1914-1918 » (épuisé), constitue une base de données de 50 000 pages et 1 000 photos. Cette masse documentaire importante sur le patrimoine commémoratif est en cours d’actualisation et sera versée sur une base nationale en ligne.


Les monuments et les listes des soldats « morts pour la France »

Les informations recueillies permettent de découvrir et visualiser chaque monument aux morts de la Première Guerre mondiale édifié dans l’Ain au travers de photographies, avec le détail des symboles iconographiques du monument, son auteur, ses particularités… La liste des soldats « Morts pour la France » est consultable pour chaque commune.


Tournassoud et Muscat : deux artistes de la Grande Guerre

Les photographies du commandant Jean-Baptiste Tournassoud, directeur du service photographique des Armées au cours de cette période, composent une partie de la collection historique du Conseil général de l’Ain.
Quant à l’artiste sculpteur Alphonse Muscat, il est l’auteur de 20 monuments aux morts dans l’Ain entre 1919 et 1925.


Dossier "Entendez-vous dans nos campagnes ? Le monde rural et la Grande Guerre"

 (jpg - 181 Ko)

Affiche de l'exposition

Ressources de l’exposition temporaire présentée au musée départemental de la Bresse-Domaine des Planons (2008-2009)

Le Musée départemental de la Bresse-domaine des Planons à Saint-Cyr-sur-Menthon a présenté en 2008 et 2009 l’exposition temporaire « Entendez-vous dans nos campagnes ? Le monde rural et la Grande Guerre ». Différents modules explorent la thématique de la contribution des campagnes à l’effort de guerre et des bouleversements vécus par le monde rural durant la Première Guerre mondiale.


Le Petit Journal d’exposition

Cette exposition, commémorant le 90e anniversaire de l’Armistice, a donné lieu à la présentation thématique des nombreux objets et documents, issus des collections publiques départementales et à l’écriture d’un corpus de textes et articles fournis dont l’édition « le petit journal de l’exposition » donne un aperçu riche et illustré.


Les ressources documentaires des musées de l'Ain

 (jpg - 276 Ko)

Le centre de documentation est situé au sein de la direction des Musées départementaux à Bourg-en-Bresse. Il est un outil de travail pour l’ensemble des équipes des musées de l’Ain. Il reçoit aussi le public extérieur sur rendez-vous et répond à vos demandes de recherche et de renseignements par courrier, courriel, téléphone ou fax.


Le fonds du centre de documentation

Le centre de documentation des musées de l’Ain possède un fonds de ressources documentaires diversifiées comprenant ouvrages et périodiques.
Il est spécialisé en ethnographie régionale, en histoire locale du département et relatif aux domaines développés par les sites des musées et leurs collections. Un fonds professionnel patrimonial et culturel permet de tenir les équipes informées.


Les ressources sur la guerre 1914-1918

La thématique du monde rural d’un point de vue historique, sociologique et ethnographique est une composante du fonds documentaire.
L’exposition du musée départemental de la Bresse-Domaine des Planons « Entendez-vous dans nos campagnes ? Le monde rural et la Grande Guerre » qui s’est déroulée de 2008 à 2009 a permis de développer le fonds autour de cette période historique.


La bibliothèque patrimoniale

 (jpg - 240 Ko)

Le Service patrimoine culturel du Conseil départemental de l’Ain disposent d’une bibliothèque de 2000 ouvrages portant sur le patrimoine architectural et mobilier, l’art religieux, les arts décoratifs et l’histoire locale.

Les pré-inventaires des richesses artistiques et archéologiques des cantons de l’Ain

Le service dispose de la collection complète des pré-inventaires cantonaux qui répertorient et décrivent tous les monuments aux morts des communes de l’Ain apparus sur les places publiques à partir des années1920.



Communicabilité

« Vies Tranchées »
Plus d'infos :

Direction de la Lecture publique
Tél : 04 74 45 22 06
Dispositif "Mots en scène"

Atelier du Réverbère
Tél : 04 74 34 14 21
infocontact@atelierdureerbere.com
http://www.atelier-du-reverbere.com


« Au chevet des poilus »
Exposition présentée dès la saison 2014 aux Soieries Bonnet à Jujurieux
Tél : 04 74 37 23 14


Bornes interactives
Borne et fonds documentaires consultables dans le cadre de l’exposition et sur rendez vous auprès des Soieries Bonnet à Jujurieux.
Tél : 04 74 37 23 14


« Des poilus photographient la guerre »
Les photographies en ligne sont téléchargeables et réutilisables, avec la mention "Archives départementales de l'Ain", suivie de leur cote.
Tél : 04 74 32 12 80


« Troubade revient de guerre »
Plus d'infos :

Direction de la Lecture publique
Tél : 04 74 45 22 06
Dispositif "Mots en scène"

Atelier du Réverbère
Tél : 04 74 34 14 21
infocontact@atelierdureverbere.com
http://www.atelier-du-reverbere.com


« Mémoire de pierres 1914-1918 »
Photographies et listes sur demande (par commune) aurpès du Service Patrimoine culturel du Conseil départemental de l’Ain.
Tél : 04 74 32 76 10


« Entendez-vous dans nos campagnes ? »
Petit journal d’exposition (gratuit) et ressources disponibles sur demande auprès de la Direction des Musées départementaux.
Tél : 04 74 32 10 60


Centre de documentation
Le service est ouvert au public extérieur sur rendez-vous, en consultation sur place à la conservation des musées départementaux (Bourg-en-Bresse) uniquement.
Tél : 04 74 32 10 60


Bibliothèque patrimoniale
Consultation des ouvrages sur rendez-vous uniquement (Conseil départemental de l’Ain - Site de la Madeleine à Bourg-en-Bresse).
Tél : 04 74 32 76 10

Pour chercher un document

Catalogue en ligne sur le site de la Direction de la lecture publique 

Ailleurs sur le web

Site des Archives départementales : 

Expositions virtuelles
Fonds Franck

Contacts

  • Comité départemental du Centenaire dans l’Ain 

Préfecture de l’Ain
45, avenue Alsace-Lorraine
01012 Bourg-en-Bresse Cedex 
04 74 32 30 00
Bureau du cabinet

  • Coordination du guide des ressources 14-18

Laurence BAILLY
Service Patrimoine culturel
45, avenue Alsace Lorraine - BP 10114
01003 Bourg-en-Bresse Cedex
04 74 32 76 10
laurence.bailly@ain.fr

 

  • Service départemental de l’Office national des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Nathanaël BOISSON
3, rue Brillat-Savarin
01000 Bourg-en-Bresse
04 74 21 09 95
nathanael.boisson@onacvg.fr