Grand Colombier à Culoz

Point culminant du Bugey, le Grand Colombier est un massif sur lesquels les prairies d’alpage en altitude représentent des enjeux naturels très forts. Espèces floristiques et faunistiques diversifiées (orchidées, oiseaux…) cohabitent grâce au maintien de milieux ouverts. Partez à la découverte de ces milieux en randonnant sur les nombreux chemins balisés ! Les points de vue sont remarquables.

 (jpg - 6715 Ko)

Carte d'identité

 (jpg - 9108 Ko)

Le grand Colombier labellisé en 2017 fait partie de l'entité géographique du Bugey-Valromey.

Superficie :  1819 ha

Le périmètre ENS se situe sur les communes de Brénaz, Corbonod, Lochieu, Virieu-le-Petit, Anglefort, Chavornay, Béon et Culoz. Le périmètre intègre les pelouses d’altitude du Grand Colombier depuis le point de vue du Fenestré au Sud jusqu’à Sur Lyand au nord, ainsi que le chalet d’Arvières et la forêt domaniale attenante. Le bâti est exclu de l’ENS.

Outre le repère paysager, le site regroupe divers milieux d'intérêt : prairies d’altitude, pelouses sèches, boisements.

Haut-lieu du cyclisme, l'ascension du grand Colombier est en passe de devenir un incontournable du Tour de France ; de son sommet, à 1 534 m de haut, la vue sur la chaine du Mont-Blanc et le vignoble du Bugey est imprenable et justifie à elle seule les efforts fournis pour le gravir.


Principaux enjeux du site

 (jpg - 6052 Ko)

Vu depuis le Grand Colombier

Faune : Grande diversité d’espèces : lynx, chamois, oiseaux (circaète Jean-le-Blanc, Faucon pèlerin, Alouette lulu, Pouillot de Bonelli, Pic noir, gélinotte des bois…), triton alpestre, crêté, lézard vivipare, libellule Aeschne des joncs, Papillon Apollon…

Flore : Grande diversité d’espèces dont orchidées : Orchidée à fleur de Sureau, Nigritelle noirâtre, Epipactis à petites feuilles, Narcisse à fleurs radiantes, Trolle d’Europe, Tulipe de Gaule, Gentiane jaune, Lis martagon…

Paysage : Point culminant du Bugey (1531 m), points de vue sur les alpes, la vallée du Rhône…

Habitats -  Fonctionnement écologique : Pelouses sèches remarquables, différents habitats d’intérêt européen   

Fréquentation-Pédagogie : site fréquenté pour diverses activités sportives de pleine nature (randonnée pédestre, VTT, activités hivernales, cyclotourisme sur route)

Fragilités/menaces : au regard des enjeux touristiques du site, enjeu de sensibiliser sur la richesse et la préservation des milieux


Pour découvrir le site...

 (jpg - 8008 Ko)

Pour les cyclistes , son accès côté Ouest le classe parmi les cols les plus durs de France avec des pourcentages de près de 20%.

Vous pouvez monter en voiture tout près du sommet par une route spectaculaire : depuis Culoz ou depuis Anglefort (par le versant Est) ou depuis Virieu-le-Petit.

Après le parking au col (1505 m) un sentier vous mène à l'immense croix métallique qui coiffe le sommet du Grand Colombier.

Les routes d'accès sont en principe ouvertes et déneigées à partir d'avril.