Haute vallée de l'Ain à Hautecourt-Romanèche

La Haute Vallée de l’Ain est un site remarquable d’un point de vue écologique, géologique et paysager.

L’Espace Naturel Sensible « Haute Vallée de l’Ain » constitue un vaste périmètre qui comprend la rivière d’Ain, sur un linéaire de plus de 25 kilomètres, depuis la retenue d’Allement à Poncin jusqu’au pont de Thoirette à Matafelon-Granges.

Ce site dispose de nombreux sites de sports nature et bénéficie d’une dimension touristique importante avec la base de loisirs de l’Ile Chambod

 (jpg - 1293 Ko)

carte d'identité

 (jpg - 1104 Ko)

viaduc de Cize Bolozon

L’Espace Naturel Sensible « Haute Vallée de l’Ain »  intègre des cours d’eau et affluents de la Rivière d’Ain, tels que le bief et la cascade de la Pisse Vache et le ruisseau de Noire Fontaine.

Le périmètre comprend, par ailleurs, le viaduc de Cize Bolozon et la boucle de l’Ain, emblématique du département, ainsi que des points hauts appréciés pour les paysages et les vues panoramiques qu’ils offrent : le Belvédère des Roches, les Rochers de Jarbonnet, le Mont Balvay, la côte de Conflans, le col de la Bréchette.

Le site des empreintes de dinosaures, situé à Hautecourt-Romanèche, fait partie de l’ENS.

Enfin, le périmètre inclut l’ENS de « la Grotte et reculée de Corveissiat ».

Superficie : 1 329 hectares

Communes concernées :

Poncin, Serrières-sur-Ain, Challes-La-Montagne, Leyssard, Bolozon, Matafelon-Granges, Corveissiat, Cize, Hautecourt-Romanèche, Serrières-sur-Ain

 


 (jpg - 2408 Ko)

Boucle de l'Ain

Type de site : Rivière, milieux humides, boisements et forêts, falaises, grottes, éboulis, prairies sèches

Entité géographique : Revermont 

Statut de protection : Site Natura 2000 « Pelouse à orchidées, habitats rocheux du Revermont et Gorges d’Ain », ZNIEFF de type 1 : « Falaise de Sur Châtillon », « Falaise du col de la Bréchette et bois de Ban », ZNIEFF de type 2 :« Revermont et Gorges d’Ain », APPB Oiseaux rupestres, site classé (Grotte et reculée de Corveissiat) et ENS « Grotte et reculée de Corveissiat ».


Principaux enjeux du site

 (jpg - 2354 Ko)

Vallon de Noirefontaine

L’ENS « Haute Vallée de l’Ain  » présente une mosaïque d’habitats accueillant une diversité d’espèces exceptionnelles (milieux humides, prairies et pelouses sèches, forêts et boisements).

En particulier, les milieux rocheux abritent des espèces comme le Faucon pèlerin et le Grand-duc d’Europe et des espèces floristiques typiques. Les grottes et petites cavités sont par ailleurs des gîtes pour les chauves-souris.

 GEOLOGIE :

Le secteur des gorges de l’Ain correspond à la traversée du relief karstique du Revermont par la rivière. Cette dernière est bordée par de profondes corniches calcaires riches en grottes et résurgences. Les plateaux sont principalement boisés et pâturés.


 (jpg - 2373 Ko)

La haute vallée de l'Ain

 FRAGILITES / MENACES :

La conciliation des multiples usages sur le site (sports de nature, tourisme, pêche, gestion des milieux aquatiques, barrages hydroélectriques) constitue un enjeu majeur sur ce site.

La fréquentation de la grotte de Corveissiat, abritant des populations de chauves-souris, est encadrée (un règlement d’usage est en cours d’élaboration par l’AGEK).

Par ailleurs, l’abandon des activités agro-pastorales traditionnelles entraîne la fermeture les prairies sèches par embroussaillement et menace, à terme, le maintien de ces espaces ouverts.


POUR DECOUVRIR LE SITE : Une Vallée sauvage aux multiples visages

 (jpg - 3438 Ko)

L'île Chambod

Secteur fréquenté pour de nombreuses activités de loisirs et de sport de nature : pêche, baignade, escalade, vol libre, canoé-kayak, randonnée pédestre et VTT, aviron, cheval, canyoning, spéléologie…