La Jussie

Les jussies sont des belles fleurs jaunes originaires d'Amérique du sud, qui se développent par massif sur les berges et à la surface des plans d'eau et cours d'eau lents. Plantes envahissantes à l'échelle nationale depuis le dix-neuvième siècle, les premiers jussies sont apparues dans l'Ain en 1995. Le Département porte depuis quelques années un plan de lutte concerté pour tenter de stopper la propagation de cette belle empoisonneuse.

 (jpg - 278 Ko)

Etang infesté dans la Dombes

La Jussie, une "belle" tueuse

 (jpg - 120 Ko)

Les Jussies sont un genre de plantes aquatiques de la famille des Onagraceae, originaires des régions tempérées et chaudes d'Europe et d'Amérique du Nord.

Certaines d'entre elles sont considérées comme des plantes envahissantes dans certaines régions d'Europe, notamment la France. Il s’agit de la jussie rampante (Ludwigia peploides) et de la jussie à grandes fleurs (Ludwigia grandiflora).

La plante se multiplie rapidement et envahit totalement la zone aquatique disponible, captant à son seul profit toute la lumière, consommant les ressources et interdisant par sa densité subaquatique tout déplacement de petits organismes (poisson, poule d'eau, etc.) au point d'éliminer totalement toute autre espèce de flore et une grande partie de la faune.

La méthode de tentative correcte d'élimination est l'arrachage sur plusieurs années successives.

Dans l’Ain, les premières mentions de la présence de Jussie remontent à 1995, sur un étang de Saint-Paul de Varax. Depuis, de nouveaux sites sont régulièrement découverts, portant un total de 37 sites colonisés en 2015, en Dombes et en Bresse (voir annexe 3).

En 2012, le Département s’est impliqué fortement et a décidé de porter un plan d’action départemental de lutte contre les Jussies. Le syndicat mixte Veyle vivante a réalisé un état des lieux de la présence de l’espèce ainsi qu’un plan départemental de lutte, financé par le Département. Un agent du Syndicat est ainsi à disposition à 30 % du Département pour mener à bien les actions du plan de gestion.


Le plan départemental de lutte contre les Jussies 2013-2017

 (jpg - 590 Ko)

Répartition des sites colonisés par la Jussie dans l'Ain en 2015

En 2013, le Département a mis en œuvre une procédure de Déclaration d’Intérêt Général pour pouvoir lancer les travaux, notamment sur des étangs privés, en lien avec le plan départemental.

Le plan de lutte a pour but de :

­- Rassembler les connaissances disponibles sur ces plantes et les expériences de gestion,
­- Réaliser un inventaire cartographique des sites colonisés,
­- Identifier, contacter et mettre en relation l’ensemble des acteurs concernés par cette problématique au niveau départemental,
- Elaborer un plan de gestion pluriannuel concerté issu d’une stratégie globale et cohérente,
­- Réaliser des chantiers de régulation en fonction des opportunités et des enjeux,
- Informer, sensibiliser et animer autour de cette problématique.

Les actions du plan ont été mises en œuvre en 2013 par M. Charbonnier, agent du Syndicat mixte Veyle Vivante mis à disposition du CD01.

Le Département a ensuite signé début 2014 une convention pluriannuelle d’objectifs 2014-2017 avec la FDGDON 01 (Fédération Départementale des Groupements de Défense des Organismes Nuisibles de l’Ain), afin qu’elle mène les actions du plan de lutte, avec des financements Départementaux.

L’année 2014 a compté 38 journées d’arrachage sur la période estivale. Plus de 22 sites ont vu leur superficie diminuer ou devenir nulle. 8 sites ont augmenté. En 2015, 15 sites sont désormais exempts de jussie, après également 35 journées d’arrachage. Les sites colonisés de plus de 10 m2 sont en augmentation du fait notamment des conditions climatiques.