Marais de la Versoix à Divonne-les-Bains et Grilly

La pluie qui tombe sur le Jura s’infiltre dans les roches calcaires et ressurgit ensuite au pied du massif sous forme de sources.

Le site Espace Naturel Sensible des Marais de la Versoix, labellisé ENS en 2014, se compose de trois secteurs humides liés à ces sources : la tourbière des Broues, le marais des Bidonnes, et le marais de Prodon.

 (jpg - 11635 Ko)

Carte d'identité

 (jpg - 6000 Ko)

Aurochs sur le marais de Bidonnes

Les marais de la Versoix se situent côté français sur les communes de Divonne-les-Bains et Grilly et côté suisse sur la commune de Bogis Bossey. L’ensemble des marais de la Versoix compose les rives droites et gauches de la Versoix. Ce sont des secteurs de marais en lien direct avec le fonctionnement hydraulique de la Versoix.

Lorsque les mousses qui se développent aux abords des sources sont utilisées comme support pour la formation de ce calcaire, il en résulte une roche friable que l’on appelle le "tuf". C’est notamment l’identité naturel de la tourbière des Broues. Jusque dans les années 50, il existait une zone de marais continue entre le marais des Bidonnes et de Prodon. Ces milieux, le long de la Versoix, étaient régulièrement utilisés par les agriculteurs pour la litière ou le fourrage des troupeaux. Aujourd’hui, ce sont des secteurs de grande biodiversité en lien avec la zone humide.

Le site recèle un nombre exceptionnel d’espèces et d’habitats remarquables. Celles-ci sont indissociables des habitats dans lesquels elles croissent et se reproduisent : les sources tufeuses, les tourbières basses alcalines ou les prairies à molinie.

Broues : Site sensible non fréquenté par le public, tourbières basses alcalines, sources pétrifiantes,
Bidonnes : aménagement en platelage bois avec panneaux pédagogiques, à proximité du lac touristique de Divonne-les-Bains, forêts alluviales principalement à aulnes, prairies à Molinia, tourbières alcalines plans d’eau. 

Prodon : Site en partie fréquenté : lac de Prodon pêché non officiellement, forêts alluviales à aulnes et frênes, prairies à Molinia, plan d’eau.


Principaux enjeux du site

 (jpg - 5833 Ko)

Drozera, tourbière de Broues

Ce site ENS est en partie protégé et identifié par un périmètre NATURA 2000. La communauté de Communes du Pays de Gex est l'opérateur local de ce site. La mise en oeuvre du DOCOB validé en 2012 et la gestion de l'ensemble a été confié au Conservatoire d'Espaces Naturels Rhône-Alpes par convention.

 

Insectes : papillons Maculinea (Azuré des paluds, Azuré de la sanguisorbe) et Cuivré des marais, sur la tourbière de Broues sont aussi observés les cuivrés des marais et Ecaille chinée.
Mammifères : castor d’Europe, potentiellement site de chasse pour chauve-souris (Grand Murin)…
Amphibiens : crapaud sonneur à ventre jaune
Flores : prairies à Molinia et au total, 20 espèces remarquables ou intéressantes sur Prodon (Séneçon des marais, Peucédan des marais, Laîche paradoxale…), 13 sur les Bidonnes, et 10 espèces remarquables ou intéressantes, dont l’orchidée Liparis de Loesel et la spiranthe d'été.

De plus, l'enjeu de continuités écologiques est fort sur ce secteur transfrontalier très urbanisé.


 (jpg - 4070 Ko)

Marais de Prodon

Suite à l’abandon des pratiques agricoles, les prairies du marais ont petit à petit régressé face à la broussaille et le marais tout entier a été morcelé par le développement urbain (création du lac de Divonne, installation de la station d’épuration, etc.).

L’entretien des marais réalisé par les agriculteurs ayant disparu, des opérations de gestion, comme la fauche ou le pâturage par des aurochs sur le marais des Bidonnes, ont été mis en place afin de lutter contre l’enfrichement.

Toutefois, malgré les efforts entrepris, de lourdes menaces pèsent encore sur les prairies des marais et leurs espèces. En effet, la majeure partie des sites appartient à de nombreux propriétaires, ce qui complique considérablement la gestion. Les prairies sont alors laissées à l’abandon et continuent de s’embroussailler.

La plupart des espèces rares sont liées aux prairies des marais. Aujourd’hui, elles sont fortement fragilisées par le morcellement de leur répartition à l’échelle du Pays de Gex et menacées par l’enfrichement.

En dépit de la dissociation de ces 3 secteurs naturels, les marais de la Versoix revêtent un besoin de gestion similaire pour :
- Lutter contre l’enfrichement des prairies humides des pourtours,
- Limiter le développement continu de nombreuses espèces exotiques envahissantes,
- Gérer la fréquentation du public, non encadrée, qui se fait parfois dans des zones sensibles.


Pour découvrir le site...

 (jpg - 65 Ko)

Marais et étang de Prodon, commune de Grilly

Ce site de grand intérêt écologique regroupe actuellement 3 secteurs dont seulement 1 seul est accessible et aménagé pour la ballade.

Le marais de Bidonnes sur la commune de Divonne-les-Bains propose une promenade à pied au départ du pont des îles sur sentier aménagé avec quelques panneaux didactiques s'adressant à des enfants. On y accède par un sentier pédagogique qui part du Pont des îles et longe le canal de Cran.

Durée 1h30, terrain plat, risque de boue, en été, risque de moustiques.


Quoi de neuf ?

 (jpg - 6171 Ko)

Découverte du panneau ENS Vincent SCATTOLIN, Jean-Yves CHETAILLE, Véronique BAUDE, Muriel BENIER, Stéphanie PERNOD-BEAUDON, Gérard PAOLI

Un panneau d'entrée de site Espace Naturel Sensible a été inauguré en mai 2017 par Mme Véronique Baude, vice présidente du Département de l’Ain chargée du tourisme et du développement durable, 1ere adjointe à la Mairie de  Divonne-les-Bains, M. Vincent SCATTOLIN, 2° adjoint à la Mairie de  de Divonne-les-Bains, Mme Muriel BENIER, Conseillère départementale du canton de Thoiry, Vice Présidente à l'environnement de la Communauté de communes du Pays de Gex  M. Jean Yves Chetaille, Président du CEN, M. Gérard PAOLI, Conseiller départemental du canton de Gex, Vice-Président au développement économique, aux affaires européennes et transfrontalières, en présence de Mme Stéphanie PERNOD-BEAUDON, Député et Vice-Présidente de la Région Auvergne Rhône-Alpes.
A cette occasion, dans le cadre de la fête de la Nature, la découverte du marais des Bidonnes était proposée en conte théâtralisé.


 Aperçu de l'après-midi

 


En cours...

  • Projet d'observatoire doté de 2 plateformes
  • Panneaux d’interprétation venant compléter le circuit d'interprétation existant (formation du marais) sur l'observatoire

Ce projet devrait être mis en place dès d'automne 2017.

  • Maintien des prairies humides et limitation de l’enfrichement pour la diversité floristique et entomologique du site
  • Lutte contre les espèces exotiques envahissantes végétales et animales
  • Coopération transfrontalière de gestion
  • Projet de restauration de la gravière de Prodon en travail