Rivière de la Valserine

Affluent de rive droite du Haut-Rhône, la Valserine est une magnifique rivière qui s'écoule sur environ 48 kilomètres. Labellisée à la fois Espace naturel sensible le 8 décembre 2014 par le Département de l'Ain, et première Rivière Sauvage de France, elle réserve bien des surprises : la rivière creuse de profondes gorges dans la roche calcaire donnant lieu à de suprenants étrangements ou sites naturels parfois impressionnants (Pont du Diable, Pont des Pierre, marmites de Géant, pertes de la Valserine...).

 (jpg - 454 Ko)

La Valserine

Carte d'identité de l'ENS

 (jpg - 609 Ko)

Vallée de la Valserine

Type de site : cours d'eau (torrent de montagne qui prend sa source en haut de la Combe de Mijoux à 1200 mètres d'altitude et rejoint le Rhône à Bellegarde-sur-Valserine), zones humides, boisements (Forêt sous Balme, une propriété départementale) et réserve naturelle régionale (RNR du Pont des Pierres).

Entité géographique : Jura - Pays de Gex

Bassin versant : Valserine

Superficie : 651,27 hectares

Communes concernées : Divonne-les-Bains, Mijoux, Lélex, Chézery-Forens, Champfromier, Montanges, Confort, Chatillon-en-Michaille, Lancrans, Bellegarde-sur-Valserine

Statut de protection : Parc Naturel Régional (PNR) du Haut Jura, en partie Natura 2000 "Crêts du Haut Jura", en partie Arrêté Préfectoral de Protection du Biotope (APPB) "Protection des oiseaux rupestres", en partie Réserve naturelle régionale (RNR) "Pont des Pierres"

Plan de gestion de la rivière porté par le PNR Haut Jura

Contrat de rivières sauvages 2015-2018

RNR du Pont des Pierres gérée par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) Rhône-Alpes


Principaux enjeux du site

 (jpg - 471 Ko)

Pont des Pierres sur la Valserine

FAUNE : crapaud Sonneur à ventre jaune, Salamandre tâchetée, Triton crêté, Couleuvre vipérine, Chabot, Truite, grands plécoptères, Chauve-souris (Pont des Pierres notamment)

PAYSAGE : enjeu important de cette rivière sauvage de fond de vallée

HABITATS : 1ère rivière labellisée Rivière sauvage en France, en octobre 2014, cette rivière est exceptionnelle d'un point de vue de son état et de sa préservation


Site internet Rivières Sauvages

FRAGILITES/MENACES : barrage, seuils, plantes envahissantes, décharges sauvages


Pour découvrir le site

 (jpg - 131 Ko)

Pertes de la Valserine

Tout au long de la rivière, des points d'arrêt sont possibles.

Le point d'orgue : les pertes de la Valserine.

Une promenade facile (2 heures aller/retour) dans les entrailles de la rivière, du coeur de Bellegarde-sur-Valserine au point des Oulles où se perdent en canyon les eaux de la rivière.



Les mots à comprendre

Natura 2000 (N 2000) : Les sites Natura 2000 consituent un réseau de sites naturels identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces de la flore et de la faune sauvage et des milieux naturels qu’ils abritent. Ce réseau est mis en place en application de la  Directive "Oiseaux" datant de 1979 et de la Directive "Habitats" datant de 1992.

Arrêté préfectoral de protection de biotope (APPB) : Les arrêtés préfectoraux de protection de biotope sont pris en application du code de l’environnement (L.411-1 et 2), afin de prévenir la disparition d’espèces protégées. Les arrêtés préfectoraux de protection de biotope ont pour objectif de prévenir, par des mesures réglementaires spécifiques de préservation de leurs biotopes, la disparition d’espèces protégées et couvrent une grande diversité de milieux.

Réserve naturelle régionale (RNR) : les réserves naturelles régionales présentent les mêmes caractéristiques de gestion que les réserves naturelles nationales, à ceci près qu’elles sont créées par les Régions. Elles constituent aujourd’hui à la fois un vecteur des stratégies régionales en faveur de la biodiversité et un outil de valorisation des territoires.

 

A voir aussi dans ce site

A lire sur le sujet

Les gorges perdues du Haut-Rhône - de la Suisse à Génissiat, Dominique Saint-Pierre, MG Editions 2013.