Vallon des Faulx à Ceyzériat

Dans ce havre de verdure en contre-bas du centre de Ceyzeriat, les promeneurs peuvent découvrir la belle cascade de la la Vallière et observer les grandes fougères et autres espèces végétales spécifiques des zones humides. Les plus connaisseurs reconnaîtront des plantes à vocation alimentaires et médicinales.

 (jpg - 7608 Ko)

Cascade de la Vallière à Ceyzériat

Identité

 (jpg - 5341 Ko)

Ce site Espace Naturel Sensible de surperficie de 63 hectares possède divers milieux à découvrir : Cours d’eau et zones humides associées, boisements, pelouses, forêt, prairies, grotte...

Le périmètre intègre la vallée de la Vallière depuis la cascade jusqu’à la limite aval de la grande zone humide de Ceyzeriat. La Vallière qui alimente la cascade prend sa source au hameau de la Grande Fontaine et se jette dans la Reyssouze, après avoir franchi une barre de roche de près de 30 mètres de hauteur. La rivière reçoit les eaux du « Bief de Veau », qui prend naissance à la « source des 30 Chiens », sous la Côte des Vignes, et celles du ruisseau de Tréconnas dont l’origine est la source de Chantemerle.

La Vallière a un débit important et régulier et son cours comportait trois moulins répartis sur près d’un kilomètre :
• Le moulin de la Vallière, en aval de la cascade, existait dès 1349 et fut démoli en 1920. Ses pierres ont servi à la construction de la biscuiterie Bouvard au centre du village de Ceyzériat
• Le moulin de la Roche, juste au-dessus de la cascade, mis en fonction en 1792
• Le moulin des Billets, construit en 1836 en amont de la cascade

Sur la trace des Compagnons de Jéhu…
Dans Les Compagnons de Jéhu édité en 1857, le grand écrivain Alexandre Dumas situe une scène importante de son roman dans un petit vallon où coule la Vallière, en contrebas de l’église de Ceyzériat. Là, dans une grotte, l’écrivain fait s’affronter, au cours d’une bataille meurtrière, un régiment de dragons à la solde de Bonaparte et les Compagnons de Jéhu emmenés par leur chef Morgan.


Biodiversité et enjeux

 (jpg - 6356 Ko)

La découverte de milieux divers (forêt, cours d’eau, cascade, grotte, prairies…) et l'accessibilité facilitée proche du centre de Ceyzeriat fait du vallon des faulx un site naturel bien connu et fréquenté par les locaux.

Actuellement, la commune de Ceyzeriat assure l'entretien du site grâce au contrat de rivière de la Reyssouze.

L'Espace Naturel Sensible du vallon des Faulx possède un fort potentiel de valorisation (animations, sensibilitation et connaissance des milieux, interprétation…) dans le cadre du développement d'un tourisme respectueux du milieu.

Le Département de l'Ain soutient grâce à sa politique ENS la valorisation du site auprès des promeneurs et notamment la sensibilisation et l'accompagnement des écoliers.


Pour découvrir le site

Ce recoin de verdure et de fraîcheur est accessible par un sentier aménagé en contrebas du village.