Gorges de Thurignin, cascade et canyon de Cerveyrieu

Les Gorges de Thurignin, cascade et canyon de Cerveyrieu, sont des curiosités géologiques situés le long du cours d'eau "le Séran", dans le sud-est du Département. Marmites, vasques, canyon et chute d'eau impressionnante composent ce site diversifié.

 (jpg - 3573 Ko)

Identité

 (jpg - 331 Ko)

Les Gorges de Thurignin

Le site débute aux gorges de Thurignin, et intègre la rivière Séran jusqu'à la cascade de Cerveyrieu, sur les communes de Belmont-luthezieu, Artemare et Vieu.

La superficie du site s'étend sur 13,49 ha.

Les falaises du canyon de Cerveyrieu sont concernées par l'Arrêté Préfectoral de Biotope "Protection des oiseaux Rupestres".

L'ensemble du site est géré par le Syndicat mixte du Séran, qui porte un contrat de rivière 2014-2018.


Principaux enjeux du site

 (jpg - 210 Ko)

Crapaud sonneur à ventre jaune

Faune
Nombreux amphibiens dont Crapaud Sonneur à ventre jaune, Faucon pèlerin, Tichodrome échelette, Cincle Plongeur, Hibou Grand-Duc
       
Paysage
Enjeu départemental : cascade de Cerveyrieu d’une soixantaine de mètres de haut, marmites formées dans les gorges de Thurignin
        
Géologie
Site de Cerveyrieu identifié dans l’inventaire des sites géologiques remarquables de Rhône-Alpes ; creusements dans les calcaires Valanginiens formant canyon et paléocanyon.


Pour découvrir le site

 (jpg - 453 Ko)

Cascade de Cerveyrieu

Les Gorges de Thuringnin sont accessibles depuis Belmont-Luthézieu. Une dalle permet d'enjamber une vasque et de rejoindre un chemin pédestre qui longe le Séran.

La cascade de Cerveyrieu est également accessible depuis un parking situé sur la RD 31 entre Don et l'ancienne gare de Vieu. Un sentier longe le canyon et permet d'accéder à un point de vue spectaculaire en surplomb de la cascade, qui permet d'observer Artemare, le Bugey méridional et la Dent du Chat.

Le canyon est un lieu pratiqué par les canyonistes, qui descendent parfois la cascade en rappel.



Localisation

Les mots à comprendre

Arrêté préfectoral de protection de biotope (APPB) : Les arrêtés préfectoraux de protection de biotope sont pris en application du code de l’environnement (L.411-1 et 2), afin de prévenir la disparition d’espèces protégées. Les arrêtés préfectoraux de protection de biotope ont pour objectif de prévenir, par des mesures réglementaires spécifiques de préservation de leurs biotopes, la disparition d’espèces protégées et couvrent une grande diversité de milieux.

Ailleurs sur le web