Exposition Paysages contrastés

Du 1er avril au 1er novembre 2017

 (jpg - 264 Ko)

Quiconque entre dans le Bugey, après avoir franchi le Rhône au pont de la Loi ou au pont de Groslée, ou après avoir traversé les paysages bressans ou les cluses jurassiennes, sent bien qu’il pénètre un pays atypique.

Et pourtant, les paysages du plateau d’Hauteville ne sont pas ceux du marais de Lavours et une ferme du Retord a une architecture différente d’une maison vigneronne bugiste. Mais alors, d’où vient ce trait d’union qui permet de reconnaître, d’identifier le Bugey de Briord à Belley et de Saint-Rambert à Culoz ?
Cette exposition illustre avec talent et simplicité l’opulence paysagère du Bugey. Elle enrichit de ses propositions notre perception du présent et de l’avenir car les paysages bugistes – comme tant d’autres – sont fragiles, menacés de banalisation par l’uniformisation des pratiques agricoles, par les enlaidissements d’une reforestation mal conduites ou de certains aménagements.

Résultat d’une étude paysagère menée par le CAUE de l’Ain, cette exposition est enrichie d'oeuvres sorties des réserves du musée et présentées pour certaines pour la première fois au public !

 


 (jpg - 647 Ko)

Horaires, tarifs

Exposition ouverte tous les jours (jours fériés inclus excepté le mardi 15 août), de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h. Fermeture de la billetterie à 17h30 et des salles à 17h45. Musée fermé le mardi et le mercredi.

Tarif : 4 € / 3 € / Gratuit. Le musée est gratuit pour les moins de 26 ans. Animations : 3 €

Le billet d'entrée est valable toute la journée et donne accès aux expositions temporaires. 

 

AUTOUR DE l’exposition 

  • Conférences le 26 août à 15h30 avec Bernard Chirol, géologue, sur " Gouffre perdu du Haut-Rhône " / le 16 septembre à 15 h avec le CAUE de l'Ain / le 17 septembre à 15 h avec Muriel Charrière, conférencière du musée des beaux-arts de Lyon

  • Visites guidées les 16 et 17 septembre à 11h dans le cadre des Journées européennes du patrimoine

En savoir + sur les activités