Mémoire de pierre, 14-18

La Première Guerre Mondiale marque l'entrée du 20e siècle dans la mort de masse. Afin de garantir la permanence du souvenir de tous ces soldats morts pour la patrie, on érige dès le début des années 1920 des monuments aux morts dans toute la France. 

 (jpg - 121 Ko)

Monument aux morts de Bourg-en-Bresse (détail)

Pluriels dans leur forme comme dans leur sens, les monuments aux morts constituent un précieux témoignage des mentalités de l'après-guerre. Ils répondent à la fois à la nécessité du deuil pour les familles et à celle de la commémoration de la victoire de la République pour l'Etat. Loin d'être les témoins muets  de notre passé, ils nous interrogent sur la manière dont nous transmettons et maintenons notre mémoire collective.

Mémoire de pierre, 14-18, représentations du souvenir dans l'Ain est le fruit d'un partenariat entre les Archives départementales de l'Ain, la Direction des Musées départementaux et le Service ressources patrimoniales et culturelles.

Exposition temporaire : présentation de 3 mois minimum - surface au sol nécessaire environ 70 m²


Extrait de l'exposition