Projet LIDAR

La télédétection par laser ou LIDAR, acronyme de l'expression en langue anglaise « light detection and ranging », est le moyen économique, rapide et précis de numériser en 3 dimensions (3D) la surface terrestre ou les objets.

C’est la seule technique de télédétection capable de détecter simultanément la surface du sol et la végétation. Il fournit alors un MNT (Modèle numérique de terrain) et un MNE (Modèle numérique d’élévation) qui donne par exemple une idée précise de la canopée.

 (jpg - 841 Ko)

Partenariat sur le territoire du Grand Genève

 (jpg - 6279 Ko)

Territoire du Grand Genève

Le Département de l’Ain, le Département de Haute-Savoie, les collectivités locales, le Canton de Genève et le Canton de Vaud, ont entrepris une démarche conjointe afin d’acquérir le modèle numérique de terrain et d’élévation à l’échelle du Grand Genève français par télédétection aéroportée (LIDAR).

La mise en œuvre en 2013 par le Département de l’Ain de ce projet transfrontalier, s’appuie sur une démarche innovante d'utilisation de données LIDAR côté suisse qui est d’ores et déjà été déployée sur le territoire du canton de Genève. L’apport du LIDAR permet notamment d’interpréter et d’analyser les habitats naturels à des fins d’approfondissement de la connaissance.

Dans le cadre de sa politique « Espace Naturel Sensible »,  s’est porté chef de file, fédérant des partenaires techniques et financiers tels que le Département de Haute-Savoie et l’Agence de l’Eau, afin de solliciter, avec l’Etat de Genève, la contribution financière FEDER du programme de coopération territoriale européen INTERREG IV Franco-suisse 2007-2013.

La finalité de ce projet est la réalisation d’une cartographie des habitats naturels au 1/10 000ème à l’échelle du territoire français du Grand Genève, telle que réalisée côté suisse.

Ce projet d’envergure, dont le contrôle technique est assuré par convention par l’IGN, permet de rendre disponible ces données LIDAR, pour tout porteur de projets et/ou gestionnaire, désireux d’exploiter cette source d’information. 

 


Amélioration de la connaissance sur le Département de l'Ain

 (jpg - 184 Ko)

Aperçu des acquisitions numériques de hautes précisions sur le Département de l'Ain (2014)

 
Le Département de l'Ain a acquis en 2014 des données numériques LIDAR sur le territoire du Grand Genève (1400 km2) afin de réaliser notamment une cartographie haute précision des habitats naturels (au 1/10 000ème). La finalité recherché par le Département de l'Ain est aussi de pallier à la méconnaissance et au manque de budget des petites collectivités territoriales, lorsqu’il s’agit de décider du développement durable de leur territoire.

Ces données numériques sont des données sources riches, et peuvent servir de nombreuses problématiques, environnementales ou de projet (planification en urbanisme et/ou travaux d'architecture). Ainsi l'exploitation des données LIDAR peut permettre de réfléchir de manière opérationnelle, et/ou d'accompagner le développement de démarche innovante.

Pour exemple cette source de données peut être exploitée :

=> la connaissance et la gestion des inondations,
=> la gestion des cours d’eau,
=> la connaissance des impacts d'un projet grâce à la modulation  3D,
=> l'imbrication de projets urbains au sein de son environnement immédiat,
=> la gestion forestière, la connaissance de la ressource forestière


Exemple : modélisation 3D sur le projet d'ECOPONT

L'acquisition des données numériques LIDAR de 2014 a permis de modéliser les premières études de faisabilité du projet de construction de passage à faune supérieur sur la 2x2 voies du Pays de Gex.

Cette vidéo a permis d'appréhender notamment l'insertion paysagère du projet. On notera le relevé de semis de points LIDAR lorsque l'on s'avance vers l'ouvrage.

Modélisation 3D de l'étude de faisabilité du projet d'Ecopont, Département de l'Ain, juin 2015