Monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse

Au sein du monastère royal  de Brou,  joyau de style gothique flamboyant, le musée de Brou , présente des collections de beaux-arts et d'art décoratif du 15e au 21e siècle. Il œuvre tout au long de l'année pour faire du monastère un lieu ouvert à toutes les expressions artistiques. Il organise chaque semestre une programmation valorisant les arts anciens et contemporains.

 (jpg - 6232 Ko)

Monastère royal de Brou

Une cité monastique qui abrite un musée

 (jpg - 4169 Ko)

Le couloir des moines, et le tableau d'Auguste Mathieu, Le roi François Ier visitant l’église de Brou, 1842

Les bâtiments monastiques ont été édifiés pour loger les moines augustins chargés de prier pour les princes enterrés dans l’église. L’ampleur et la beauté des trois cloîtres à galeries basses et hautes (cas unique en France), les vastes salles capitulaires, le réfectoire et les anciennes cuisines voûtés d’ogives.

À l’étage, les spacieuses cellules abritent aujourd’hui un musée de Beaux-Arts et d’arts décoratifs, qui conserve de riches collections d’art européen du 12e au 20e siècle, avec des axes forts comme la sculpture médiévale, la peinture des anciens Pays-Bas (16e-17e s.), les anciens appartements du prieur comprenant du mobilier 18e siècle et de la faïence de Meillonnas, un riche fonds « troubadour », d'impressionnantes œuvres de Gustave Doré, et enfin une importante collection de peintures contemporaines.

Les collections du musée de Brou sont sonsultables sur Joconde , le portail des collections des musées de France


Le monastère royal de Brou aujourd'hui

 (jpg - 54 Ko)

Concert dans le premier cloître

Le monastère royal de Brou s’investit auprès des publics afin de les sensibiliser à l’art, l’archéologie et l’architecture, des visites, ateliers et stages pour petits et grands. Il propose des expositions temporaires d’art ancien ou contemporain, participe au mois de mai à l'événement culturel et artistique de Bourg-en-Bresse et accueille chaque été une programmation de spectacles vivants, dans le cadre du festival À la folie... pas du tout. La façade de l'église est également animée les soirs d'été par un spectacle de 
lumières, Couleurs d'amour.
De 2016 à 2018, le monastère fait peau neuve avec la dernière tranche de restauration de l'église et renouvelle progressivement l'expérience de visite grâce à l'ouverture de nouveaux espaces muséographiés (cellule de moine, salle des métiers, appartements de Marguerite d'Autriche) qui donnent à voir les conditions de vie des hommes et des femmes qui ont fait vivre le monument pendant cinq siècles : moines, bâtisseurs et restaurateurs, artistes, et bien-sûr sa fondatrice, Marguerite d'Autriche.
Le monastère royal de Brou a reçu 112 860 visiteurs en 2015.

Le Centre des monuments nationaux et la Ville de Bourg-en-Bresse gèrent, conservent, promeuvent et font vivre le monastère royal de Brou