Piste d'empreintes de dinosaures à Plagne

2017 : le site est fermé au public, pas de possibilité de visite.

Le site paléontologique de gisements d'empreintes de dinosaures ("Dinoplagne") a été découvert en avril 2009 à Plagne. La dimension des traces qui datent de 150 millions d'années et la longueur de la piste en font un site exceptionnel au niveau mondial. Le paysage de l'époque était bien différent d'aujourd'hui...Le site a été labellisé espace naturel sensible (ENS) le 26 janvier 2015.

 (jpg - 295 Ko)

Carte d'identité

 (jpg - 83 Ko)

Visite guidée sur le site

Type de site : paléontologique

Entité géographique : Bugey

Superficie : 8,25 hectares

Commune concernée : Plagne

Pas de statut de protection particulier

Gestionnaire : Communauté de communes du Pays bellegardien (aménagement du site, valorisation des traces de dinosaures)


Principaux enjeux du site

 (jpg - 65 Ko)

Piste d'empreintes à Plagne

Ces exceptionnelles traces de dinosaures Sauropodes et Théropodes ont été découvertes par les géologues et biologistes de la Société Des Naturalistes d'Oyonnax (SDNO) puis mises au jour par les scientifiques du CNRS et de l'Université de Lyon au cours de 3 campagnes de fouilles au cours des étés 2010, 2011 et 2012.


Fossilisé il y a 145 millions d’années,  le site de Dinoplagne permet notamment de suivre trois minutes de la vie d’Odysseus, un gigantesque dinosaure herbivore venu flâner dans la région.


Le paysage et le climat étaient alors complètement différents, sur un littoral paradisiaque en tous points semblable aux Bahamas.

Le site est aujourd'hui constitué de nombreuses prairies sèches et d'espaces boisés.


Une découverte hors norme

 (jpg - 1550 Ko)

Un fouilleur dégage des empreintes de dinosaures à Plagne

Dans le cadre des recherches réalisées par la Société Des Naturalistes d’Oyonnax (SDNO), le site à empreintes de dinosaures de Plagne a été découvert le 5 avril 2009 par Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry dans un secteur préalablement répertorié comme potentiellement porteur de telles traces de dinosaures. En effet, sur un chemin de débardage le substrat rocheux calcaire mis au jour par le passage des engins révèle la présence d’empreintes ovales, soulignées par de volumineux bourrelets, évocatrice d’empreintes de pas de dinosaures.

L’intérêt de cette découverte est ensuite confirmé par Jean-Michel Mazin (CNRS) et Pierre Hantzpergue (Université Lyon 1) dont l’expertise souligne l’intérêt scientifique exceptionnel des empreintes, leur gigantisme et la possibilité de suivre ces pistes sur de longues distances.
Trois campagnes de fouilles se succèdent en 2010, 2011 et 2012.

Le site a été ouvert au public durant les saisons estivales 2015 et 2016, une couverture provisoire contre les intempéries hivernales étant mise en place à l’automne et enlevée au printemps.

Au vue, d’une part, du constat que certaines empreintes se dégradent en étant exposées aux pluies et, d’autre part, du coût de l’enlèvement et de la pose de la couverture provisoire, il a été décidé de ne plus ouvrir le site au public tant que les travaux de protection pérennes et de valorisation ne seront pas ­réalisés.

Etat d’­avancement des travaux

Office de Tourisme Terre Valserine : 04-50-48-48-68


Sur les traces d'Odysseus et de Maxime

 (jpg - 57 Ko)

Premières empreintes d'Odysseus peu après leur découverte

La piste du sauropode « Odysseus » La principale piste de dinosaure sauropode exhumée a été surnommée la piste d’Odysseus. Durant l'été 2010, elle est dégagée sur une distance de 87 mètres et se compose de 66 pas gigantesques dont la taille et la forme évoque le passage d’un dinosaure de type Diplodocus ou Apatosaurus (le Brontosaure). De telles empreintes ont déjà été trouvées dans le Jura à Coisia et à Loulle (Jura), mais bien souvent de plus petite taille.

Le dinosaure sauropode de Plagne devait dépasser 30 mètres de longueur pour au moins 40 tonnes. Un géant parmi les géants… Le 22 juillet 2011, la piste comptabilise 115 pas sur une distance de 155 mètres. A ce jour, la commune de Plagne détient le record mondial de la plus longue piste de sauropode.

Découverte pendant les fouilles par Dominic Orbette, la piste de « Maxime » correspond à un animal bipède à pattes tridactyles munies de puissantes griffes à l’extrémité des doigts. C’est un dinosaure théropode, carnivore et probablement actif prédateur. Mais, à l'exception des jeunes individus, les sauropodes avaient peu à craindre de ces petits carnivores. Trois autres pistes de théropodes, plus discrètes, ont ensuite été repérées.


Pour découvrir le site...

 (jpg - 146 Ko)

Dinosaures sauropodes marchant dans une lagune

Le site est fermé au public en 2017 

Au vue, d’une part, du constat que certaines empreintes se dégradent en étant exposées aux pluies et, d’autre part, du coût de l’enlèvement et de la pose de la couverture provisoire, il a été décidé de ne plus ouvrir le site au public tant que les travaux de protection pérennes et de valorisation ne seront pas ­réalisés.

Office de Tourisme Terre Valserine : 04-50-48-48-68

Il est impératif avant tout déplacement de se renseigner auprès de l'Office de Tourisme Terre Valserine : info@terrevalserine.fr / 04 74 50 48 48 68



Localisation

Aintourisme

Bons plans, informations pratiques... Aintourisme est à votre service pour vous aider à organiser votre venue dans l'Ain